Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

L’UE défend ses intérêts énergétiques

L’UE défend ses intérêts énergétiques
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

La Commission européenne se dit prête à réagir si les sanctions américaines contre la Russie ne prennent pas en compte les intérêts européens. Un projet de loi américain pourrait en effet frapper les entreprises énergétiques de l’Union qui collaborent avec Moscou. L’analyste du German Marshall Fund, Kristine Berzina, cite en particulier le projet Nord Stream 2.
“La déclaration américaine qui évoque l’intention des Etats-Unis de s’opposer à Nord Stream 2 va offenser l’Europe. L’Europe doit régler de son côté cette question, (…) et du côté des Etats-Unis mettre une telle pression ce n’est pas encourageant pour les relations transatlantiques. Bruxelles n’a pas besoin de riposter pour l’instant. Nous sommes toujours dans une séquence diplomatique et de discussions des deux côtés de l’Atlantique”, explique-t-elle.
Le gazoduc Nord Stream 2 doit permettre d’acheminer en 2019 du gaz russe directement vers l’Allemagne. Plusieurs entreprises européennes participent à ce projet d’où la colère de certains Etats membres. Pour la Commission ce sont les intérêts énergétiques de l’Union qui sont en jeu.