EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Sanctions américaines : Medvedev annonce "la fin des espoirs russes"

Sanctions américaines : Medvedev annonce "la fin des espoirs russes"
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le Premier ministre russe a réagit à la promulgation par Donald Trump d'une loi imposant de nouvelles sanctions contre la Russie.

PUBLICITÉ

Le Premier ministre russe a dénoncé ce mercredi “la guerre commerciale“ voulue par les Etats-Unis, après la promulgation par Donald Trump d’une loi imposant de nouvelles sanctions économiques contre l’Iran, la Corée du Nord et la Russie.

Sur sa page Facebook, Dmitri Medvedev a estimé que cette punition signait “la fin des espoirs russes de rapprochement avec l’administration Trump“. Il ajoute le dossier a mis en lumière la “totale impuissance“ de la nouvelle administration

The Trump administration has shown its total weakness by handing over executive power to Congress in the most humiliating way

— Dmitry Medvedev (@MedvedevRussiaE) 2 août 2017

Donald Trump, qui avait fait de la reprise du dialogue avec Moscou l’un des axes de sa politique extérieure, était opposé au texte voté à la quasi-unanimité par le Congrès la semaine dernière.

La loi demande à l’exécutif de prendre de nouvelles sanctions contre des Russes identifiés par l’administration américaine comme étant impliqués dans des cyberattaques, des activités subversives en Europe, des actes de corruption, des violations des droits de l’Homme ou encore la livraison d’armes à la Syrie.

Elle interdit aussi à la Maison Blanche, par un mécanisme inédit, de revenir sur les précédentes sanctions prises contre la Russie sans l’aval du Congrès.

De son côté, la Commission européenne, par la voix de son président Jean Claude Juncker, a fait savoir que l’UE envisageait aussi de riposter au cas où les sanctions prises unilatéralement à Washington cibleraient les groupes européens partenaires du projet de gazoduc Nord Stream 2, qui doit accélérer l’acheminement de gaz russe vers l’Allemagne à partir de 2019.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Donald Trump promulgue les sanctions contre la Russie (Maison Blanche)

Russie : prise d'otages dans une prison, ravisseurs tués suite à l'assaut des forces de l'ordre

Poutine menace de livrer aussi des missiles "à d'autres" pays pour frapper l'Occident