EventsÉvènementsPodcast
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Première semaine cruciale pour le panda star

Première semaine cruciale pour le panda star
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié
PUBLICITÉ

La première semaine est la plus difficile, et cruciale, pour la survie du bébé panda. La mère, très protectrice, a du mal à se séparer de Mini-Yuan Zi, c’est le nom temporaire du petit mâle né vendredi au zoo français de Beauval. Son jumeau est mort à la naissance. Le premier panda né dans l’Hexagone tête sa mère, et toutes les deux heures, les soigneuses chinoises venues spécialement, pour six mois, le placent en couveuse. Commencent alors les soins, pour l’animal pas plus lourd qu’une pomme, la toilette, la pesée, et un biberon d’un millilitre.

1869 : quand un prêtre français découvrit le panda https://t.co/rusdAr32hGpic.twitter.com/wsA7k30MSp

— France Culture (@franceculture) 5 août 2017

La naissance d’un bébé panda est un événement autant diplomatique que médiatique et scientifique : Brigitte Macron a accepté d‘être la marraine et le nom du panda sera choisi par la Chine.

Pour considérer l’animal en tant qu’être à part entière, non en tant qu’objet au service de l’humain https://t.co/ZGymPby5Km#beauval#panda

— Laurent Baheux Photo (@laurentbaheux) 5 août 2017

Les belles images de la naissance du premier panda sur le sol français https://t.co/dRfnFHu2NE

— Le HuffPost (@LeHuffPost) 5 août 2017

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Quatre personnes blessées lors d'une attaque au couteau dans le métro de Lyon

Nouvelle-Calédonie : Emmanuel Macron se rend dans l'archipel français

Nouvelle-Calédonie : un sixième homme est mort dans des affrontements