EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Bogota ne veut pas d'une option militaire américaine au Venezuela

Bogota ne veut pas d'une option militaire américaine au Venezuela
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Une grande manifestation "anti-impérialiste", pro-Maduro a lieu ce lundi à Caracas...

PUBLICITÉ

Pas question d’envisager une option militaire américaine au Venezuela. Deux jours après la déclaration du président Donald Trump en ce sens, le président colombien Juan Manuel Santos a tenu à lancer un avertissement au vice-président américain Mike Pence qu’il recevait à Carthagène. “Le continent latino-américain, je dirais tous les pays, désapprouveraient une intervention militaire. La transition démocratique du régime vénézuélien doit être pacifique” a déclaré le chef de l’Etat Juan Manuel Santos.

“Les Etats-Unis, la Colombie, et les nations libres de l’Amérique latine ne resteront pas silencieuses. Le Venezuela sombre dans la dictature et comme l’a dit le président Trump, les Etats-Unis ne resteront pas passifs devant l’effondrement du Venezuela” a déclaré de son côté le vice-président américain Mike Pence.

Le ministre vénézuélien de la communication Ernesto Villegas a annoncé sur Twitter une grande manifestation anti-impérialiste des partisans de Nicolas Maduro ce lundi.
La répression des manifestations de l’opposition a coûté la vie à 125 personnes en quatre mois.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le journaliste américain Evan Gershkovich sera jugé en Russie pour espionnage

Blinken : "Certaines demandes du Hamas sont réalisables, d'autres non"

Hunter Biden, fils du président américain, reconnu coupable de détention illégale d'arme à feu