EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Lula en pré-campagne, malgré les affaires

Lula en pré-campagne, malgré les affaires
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié
PUBLICITÉ

Condamné en première instance à presque dix ans de prison pour corruption, l’ancien président brésilien repart malgré tout en campagne. La prochaine élection présidentielle n’aura lieu que dans 14 mois…. mais Luiz Inacio Lula da Silva compte bien d’ici là occuper le terrain. Il a entamé jeudi une tournée dans le nord du Brésil, l’un de ses fiefs électoraux, même si son parti, le PT, le parti des travailleurs, ne s’est pas encore prononcé.

Lula en mission reconquête au nord-est du Brésil https://t.co/efIMyYl8fypic.twitter.com/UV1mETjFeB

— romandie.com (@romandie) 18 août 2017

L’ex-président Lula : “Si c‘était moi le problème du Brésil, je me suiciderai. Et ce serait terminé. Mais non : je sais que les choses vont de plus en plus mal. Et je vous le dis : j’‘ai 71 ans, presque 72, et l’envie de lutter comme quand j’avais 30 ans.”

Mais le chemin sera long pour Lula et surtout pavé d’obstacles : outre son prochain jugement en appel, l’ancien président est mis en cause dans cinq autres affaires pénales. Son entourage dénonce un “véritable complot judiciaire”.

Brésil : l’ancien président Lula inculpé pour une nouvelle affaire de corruption https://t.co/c7sao0cGMK

— LaTribune (@LaTribune) 2 août 2017

Mais la donne politique a aussi changé pour Lula. Lorsqu’il a quitté le pouvoir en 2010, il était pratiquement intouchable, avec une cote de popularité à 80%. Le Brésil était alors en plein boom économique. Aujourd’hui le pays peine à se relever de deux années consécutives de récession, sa dauphine, Dilma Rousseff, a été destituée il y a tout juste un an pour maquillage des comptes publics, et le Brésil est englué dans de gigantesques affaires de corruption mettant en cause le PT. Sans parler de la vague de violence sans précédent qui s’est abattue sur les plus grandes villes du pays.

Avec Agences

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Mobilisation au Brésil contre un projet de loi qui durcit les règles de l'avortement

No Comment : au moins 100 morts et 128 disparus dans les inondations au Brésil

Inondations au Brésil : au moins 66 morts et 101 disparus