Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Floride : un prisonnier exécuté avec un nouveau sédatif

Floride : un prisonnier exécuté avec un nouveau sédatif
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Aux Etats-Unis, Mark James Asay, un condamné à mort de 53 ans a été exécuté jeudi soir à 22 h 22 dans la prison d’Etat de Floride.
Cette mise à mort marque la reprise officielle des exécutions dans cet Etat après 18 mois d’interruption pour raisons judiciaires. En cause : l’utilisation d’un sédatif controversé dans le cocktail létal administré aux condamnés.
Pour sortir de l’impasse, la Floride a décidé de recourir à un autre type de sédatif, l’Amidate, jamais utilisé jusqu’ici dans un cocktail létal aux Etats-Unis. Ce sédatif est également très critiqué par les opposants à la peine capitale.
Le laboratoire Janssen (groupe Johnson & Johnson), qui a crée l‘étomidate il y a plusieurs décennies, a protesté contre ce nouvel usage.
“Nous n’approuvons pas l’usage de nos médicaments dans des injections létales servant à la peine capitale”, a réagi mardi un porte-parole dans le Washington Post.


Cette exécution était également une première en Floride sur le plan judiciaire : en 41 ans, Mark James Asay était le premier homme blanc à avoir été mis à mort pour un double meurtre à connotation raciste commis en 1987 à l’encontre de deux hommes noirs.

Avec Agences