Les FARC lancent leur parti politique

Les FARC lancent leur parti politique
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié
PUBLICITÉ

Il s’agit du dernier acte de la transition vers la vie civile pour les FARC, qui ont lancé leur parti politique en Colombie ce vendredi à l’issue d’un congrès fondateur. “Force alternative révolutionnaire commune” : un autre nom, mais un même acronyme, pour se présenter aux élections générales l’an prochain.

“Pour les gens, les initiales “FARC” peuvent véhiculer une image négative”, concède Ivan Marquez, porte-parole de la FARC, “mais en même temps, cela représente notre histoire, notre passé révolutionnaire qu’on ne va pas dissimuler. Nous allons continuer le combat, mais sur un autre terrain, légal, celui de la politique. Nous l’avons commencé en déposant les armes”.

Le mouvement a achevé son désarmement en août, après plus d’un siècle de guérilla. La création du parti doit garantir l’application de l’accord de paix signé en novembre dernier, qui octroie d’office aux anciens rebelles un minimum de cinq sièges dans chaque assemblée du Parlement pour les deux mandats à venir.

L’ex-guérilla des Farc se donne un nouveau nom (mais garde son acronyme) pour entrer en politique https://t.co/kkagRUQY3mArroussiak</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/AFP?src=hash">#AFP</a> <a href="https://t.co/hHXzMkJEqE">pic.twitter.com/hHXzMkJEqE</a></p>— Agence France-Presse (afpfr) 1 septembre 2017

Colombie : des #FARC à « la » FARC, l’ex-guérilla lance son parti (de gauche) ➡ https://t.co/yoTdlPtaQipic.twitter.com/sbg52DViU0

— Le Monde (@lemondefr) 1 septembre 2017

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Colombie : le fils du président arrêté pour blanchiment d'argent

Que vont devenir les enfants rescapés de la jungle colombienne ?

Miracle dans la jungle colombienne : 4 enfants retrouvés au bout de 40 jours