DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un roi, un président et un ministre européens dans les Antilles

Vous lisez :

Un roi, un président et un ministre européens dans les Antilles

Un roi, un président et un ministre européens dans les Antilles
Taille du texte Aa Aa

L’ouragan Irma, le plus puissant jamais mesuré dans l’Atlantique, a été le plus destructeur dans la zone des Caraïbes où il a fait près de 40 morts.

Venu au chevet de l‘île de Saint-Martin, Emmanuel Macron, interpellé par certains sinistrés, a défendu l’action de l’Etat et promis une reconstruction exemplaire, avec pour priorité le “retour à la vie normale”.

Le chef de l’Etat français devait passer la nuit dans l’île, avant de se rendre à Saint-Barthélemy, elle aussi ravagée, mercredi matin, puis rencontrer des blessés au CHU de Guadeloupe.

Emmanuel Macron, qui a atterri dans la matinée à Saint-Martin, a dit être venu “pour rassurer, consoler et entendre la colère” des habitants, encore palpable, près d’une semaine après l’ouragan.

Le ministre britannique des Affaires étrangères, Boris Johnson, était lui attendu dans les îles Vierges britanniques et à Anguilla, alors que Londres aussi est pointé du doigt sur sa gestion de la catastrophe.

Le roi des Pays-Bas Willem-Alexander devait se rendre, lui, sur les îles de Saba et Sint-Eustatius après avoir passé la nuit dans la partie néerlandaise de Saint-Martin. Accompagné du ministre néerlandais de l’Intérieur Ronald Plasterk, il a rencontré des habitants et pu observer le déploiement de l’aide humanitaire. Il a fait part de son choc.

Depuis l’avion déjà j’ai vu des choses que je n’avais encore jamais vues auparavant. J’avais vu la guerre et d’autres catastrophes naturelles mais jamais rien de tel. Tout est dévasté“, a-t-il déclaré à la chaîne publique NOS.

Avec agence (AFP)