STX France va passer sous pavillon italien

STX France va passer sous pavillon italien
Par Vincent Ménard
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Paris et Rome ont trouvé un terrain d'entente pour le rachat des Chantiers de l'Atlantique.

PUBLICITÉ

Un groupe italien s’empare de l’un des fleurons de l’industrie française, les chantiers navals de Saint-Nazaire.

Fincantieri va prendre le contrôle de 51 % des parts de STX France, 50 % à titre définitif et 1 % sous forme de prêt que Paris pourrait révoquer dans les douze ans qui viennent si Rome ne tient pas ses engagements, notamment en terme d’emplois.

Les Chantiers de l’Atlantique, où sont fabriqués navires militaires et paquebots de croisière, comptent 2.600 salariés et font travailler environ 5.000 personnes supplémentaires via des sous-traitants.

L’accord entre les deux parties a été conclu ce mercredi à Lyon lors du sommet franco-italien.

Emmanuel Macron avait provoqué la colère de Paolo Gentiloni en nationalisant STX fin juillet afin d’obtenir des garanties avant de céder la majorité du capital au voisin transalpin.

Chantiers navals STX : l’Italie finit par obtenir le 1% supplémentaire qui change tout https://t.co/AEPMHztRzIpic.twitter.com/H5ZxjpdjqW

— Marianne (@MarianneleMag) 27 septembre 2017

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Paris se débarrasse-t-elle de ses migrants en vue des JO ?

Disparition du petit Emile : les ossements de l’enfant ont été retrouvés

Après l’attentat à Moscou, la peur d’une résurgence du terrorisme dans les pays européens