EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Togo : l'opposition dans la rue

Togo : l'opposition dans la rue
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'opposition réclame le retour à la Constitution de 1992 qui prévoit un maximum de deux mandats constitutifs

PUBLICITÉ

L’opposition togolaise est descendue ce mercredi dans les rues de Lomé pour exiger le départ de Faure Gnassingbé, le président togolais au pouvoir depuis 12 ans.

L’opposition réclame le retour à la Constitution de 1992 qui prévoit un maximum de deux mandats constitutifs.

Faure Gnassingbe effectue son troisième mandat, il été réélu à deux reprises en 2010 et en 2015 lors de scrutins contestés par l’opposition, et il succède à son père, Gnassinbé Eyadéma qui a dirigé le pays pendant 38 ans.

Le gouvernement a proposé d’introduire une limitation à deux mandats constitutifs, mais en l‘état le projet de réforme n’est pas rétroactif et ne satisfait pas l’opposition.

L’opposition dénonce par ailleurs les répressions d’autres manifestations qui ont fait au moins quatre morts et des dizaines de blessés en mois.

Le ppl du Togo dans les rues pour demander la démission de faure gnassingbe dont la famille est au pouvoir depuis + de 50 ans. #Togodeboutpic.twitter.com/dIgT9shSmu

— Boris Datrey (@borisdatrey) 4 octobre 2017

#Togo#TogoDebout : le cortège à Dekon ce 4 octobre pic.twitter.com/viMdna3MKO

— Leon (@Leon25076021) 4 octobre 2017

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Malawi : des débris de l'avion militaire transportant le vice-président ont été retrouvés

Les Îles Canaries face au défi migratoire

Le chef de l'armée kényane, le général Francis Ogolla, est mort dans un accident d'hélicoptère