EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Le Fatah et le Hamas mettent fin à une décennie de divisions

Le Fatah et le Hamas mettent fin à une décennie de divisions
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié
PUBLICITÉ

Il met fin à une décennie de déchirements. Ce jeudi, le Hamas et le Fatah ont signé un accord de réconciliation au Caire. Le mouvement islamiste et son rival palestinien se laissent cependant deux mois pour résoudre les problèmes les plus épineux. Un accord souvent attendu par la population.
“J’espère qu’il y aura une application sur le terrain des termes de l’accord”, explique Waed Mesameh, une habitante de Gaza, “parce que nous sommes vraiment fatigués par les divisions et la pauvreté. Nous souffrons depuis onze ans de ces divisions”.

En Palestine, le Hamas et le Fatah se rabibochent après un long divorce https://t.co/0w8Frk1nANpic.twitter.com/QfzmlmYfYy

— Libération (@libe) 12 octobre 2017

Au terme de luttes fratricides, le Hamas a gouverné la bande de Gaza, après avoir évincé l’Autorité palestinienne, dominée par le Fatah. Le mois dernier, le Hamas a consenti à son retour à Gaza, alors que son pouvoir se limitait à la Cisjordanie.
Mais Israël a indiqué qu’il ne traiterait pas avec un gouvernement d’unité palestinien s’il ne reconnaissait pas l’Etat israélien et ne désarmait pas le Hamas. Une réconciliation avec la faction islamiste qui “ne fait que compliquer” la recherche de la paix, affirme le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.

There is nothing we want more than peace with all our neighbors.
Reconciliation between Fatah and Hamas makes peace much harder to achieve.

— Benjamin Netanyahu (@netanyahu) 12 octobre 2017

Israel opposes any reconciliation in which the terrorist organization Hamas does not disarm and end its war to destroy Israel. pic.twitter.com/2gYnoOSnMJ

— Benjamin Netanyahu (@netanyahu) 12 octobre 2017

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Un responsable du Hamas cible d'un attentat-suicide au Liban

Pas de reconnaissance de la Palestine à l'ONU après le veto de Washington

Gaza : la famine s'installe dans le nord de l'enclave, selon USAID