Nucléaire iranien : le couperet attendu de Donald Trump

Nucléaire iranien : le couperet attendu de Donald Trump
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le Président américain doit annoncer sa décision ce vendredi.

PUBLICITÉ

Il devait donner son feu vert, mais risque de laisser un texte à l’arrêt. Donald Trump doit dire ce vendredi s’il valide la poursuite de l’accord sur le nucléaire iranien, et tous les signaux sont au rouge cette fois. Le Président américain doit certifier devant le Congrès tous les 90 jours, le texte censé garantir le caractère civil du programme nucléaire en Iran.
Partisan d’une ligne dure vis-à-vis de Téhéran, le locataire de la Maison Blanche dit vouloir “déchirer” cet accord.
De quoi ouvrir une période d’incertitude pour les autres pays signataires, qui avaient aussi consenti à une levée des sanctions à l‘égard du régime iranien. Il a jusqu’ici respecté ses engagements, d’après l’Agence internationale de l‘énergie atomique (AIEA).

Désarmement nucléaire: les Européens font bloc pour sauver le deal avec l’Iran menacé par Trump https://t.co/fN0lZETsxipic.twitter.com/RapM0GRpoh

— Le Soir+ (@lesoirplus) 12 octobre 2017

Mais par ce geste symbolique, Donald Trump veut contrer l’influence de Téhéran, en isolant le Hezbollah libanais. Et porter un coup au programme balistique iranien. Ce sera ensuite au Congrès de dire, sous deux mois, s’il veut à nouveau imposer des mesures restrictives à l’Iran.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le chef de l'AIEA cherche à renforcer les contrôles sur le programme nucléaire iranien

Iran : faible participation pour les élections législatives dans le pays

Iran : les gardiens de la révolution ont procédé à des tirs d'essai de missiles