Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

En Allemagne, la reconnaissance d'un "troisième sexe"

En Allemagne, la reconnaissance d'un "troisième sexe"
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Il faudra créer une troisième case sur les registres de naissance en Allemagne, à côté des mentions “masculin” et “féminin”. C’est ce qu’a ordonné la Cour constitutionnelle, qui donne aux députés allemands jusqu’au 31 décembre 2018 pour voter la légalisation d’un “troisième sexe”. Une première en Europe. L’Allemagne compte environ 80.000 personnes intersexuelles présentant des caractéristiques anatomiques, chromosomiques ou hormonales ne relevant pas d’un seul sexe. Selon les Nations Unies, entre 0,05% et 1,7% de la population mondiale serait intersexuée.