DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Poutine ordonne le retrait d'une partie du contingent militaire russe

Vous lisez :

Poutine ordonne le retrait d'une partie du contingent militaire russe

Poutine ordonne le retrait d'une partie du contingent militaire russe
Taille du texte Aa Aa

L'armée russe va commencer à se désengager en Syrie. A l'occasion d'un déplacement tenu secret jusqu'au dernier moment, Vladimir Poutine a annoncé lundi avoir ordonné le retrait de la majeure partie du contingent militaire russe.

"En près de deux ans, les forces armées russes, en collaboration avec l'armée syrienne, ont détruit en grande partie les terroristes internationaux. Par conséquent, j'ai pris la décision de faire rentrer en Russie la plus grande partie du contingent militaire russe se trouvant en Syrie", a déclaré le président russe cité par l'agence de presse russe Interfax.

Si le calendrier et l'intensité de ce retrait reste encore flou Vladimir Poutine a néanmoins précisé que deux bases russes, à Tartus et à Hmeimim, resteront "permanentes".

Vladimir Poutine a fait cette annonce peu après son arrivée à Hmeimim, la base de l'armée russe sur le littoral syrien. Vladimir Poutine a été accueilli sur place par Bachar al-Assad en personne ainsi que par le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou et le chef des forces russes en Syrie, Sergueï Sourovikine.

Le désengagement partiel des forces russes n'est pas une surprise. Mi-novembre lors d'une rencontre avec ses homologues turc et iranien à Sotchi, le président russe avait déclaré que les opérations militaires en Syrie étaient désormais terminées et que devait à présent commencer une nouvelle phase de négociations entre le régime et l'opposition syrienne.

Avec Agences