PUBLICITÉ

L'Arabie saoudite intercepte un "missile des Houthis"

L'Arabie saoudite intercepte un "missile des Houthis"
Tous droits réservés 
Par Laurence Alexandrowicz
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'engin survolait Ryad et visait le palais du roi Salmane.

PUBLICITÉ

C'est la deuxième fois en deux mois : l'Arabie saoudite a intercepté au dessus de sa capitale, Ryad, un missile venu du Yémen. Tiré par les rebelles houthis. Le missile détruit visait des zones résidentielles très peuplées, les Houthis affirment qu'il ciblait le palais Yamama, une résidence officielle du roi saoudien.

Le 4 novembre déjà les Houthis envoyaient un missile sur Ryad, il était intercepté avant d'atteindre sa cible, l'aéroport international. L'Iran est accusé d'armer les rebelles Houthis, qui sont en guerre au Yémen contre le gouvernement, et de facto contre l'Arabie saoudite, à la tête de la coalition internationale qui les combat. L'Iran dément la vente de missiles aux rebelles Houthis.

Le Pentagone s'est abstenu de montrer l'Iran du doigt, alors que Washington avait accusé la semaine dernière Téhéran d'armer ces rebelles yéménites.

 

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les principaux acteurs du tourisme se réunissent à l’ITB Berlin 2024

Guerre Russie-Ukraine : Volodymyr Zelensky recherche le soutien de l'Arabie saoudite

L'Arabie saoudite ouvre son premier magasin d'alcool depuis plus de 70 ans