EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Des unionistes en tête, mais minoritaires

Des unionistes en tête, mais minoritaires
Tous droits réservés REUTERS/Eric Gaillard
Tous droits réservés REUTERS/Eric Gaillard
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le parti de centre-droit Ciudadanos, et son émanation catalane Ciutadans, est arrivé en tête des élections. Il décroche 37 sièges dans un assemblée régionale qui sera dominée par les formations indépendantistes.

PUBLICITÉ

Ils sont arrivés en tête, mais ne devraient pas être épargnés par les difficultés. Les unionistes de Ciutadans, l'émanation catalane de Ciudadanos, ont remporté 37 sièges au Parlement régional catalan.

Une victoire sans panache, puisque le parti de centre-droit emmené par Inès Arrimadas devrait avoir bien du mal à former une coalition.

"Nous avons remporté les élections du Parlement catalan", déclare la leader de Ciutadans, Inés Arrimadas. "Pour la première fois dans l'histoire de la Catalogne, il y a un parti constitutionnaliste qui gagne et c'est Ciudadanos".

Un peu plus de deux mois après le référendum d’autodétermination organisé par le gouvernement catalan, qui s'était borné au refus de Madrid, les partis nationaux ont été les grands perdants de cette élection.

Le parti socialiste (PSOE) a eu du mal à se frayer une place dans ce scrutin, en remportant à peine plus de 13,7 % des voix et 18 sièges.

Le Parti Populaire (PP) du Premier ministre conservateur Mariano Rajoy a essuyé un véritable revers, avec un score de 4 %, et en remportant seulement quatre sièges.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Espagne : Mar Galcerán est la première personne atteinte de trisomie 21 à être élue députée

Législatives en Espagne : le temps des tractations

Élections en Espagne : l'UE s'inquiète d'une possible entrée de Vox au gouvernement