EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Macron et Xi : une autre bataille climatique en vue

Macron et Xi : une autre bataille climatique en vue
Tous droits réservés 
Par Sandrine Delorme avec AFP, Reuters
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Emmanuel Macron a attaqué sa première visite d'Etat en Chine par un pèlerinage aux sources des antiques routes de la Soie, lieu symbolique pour évoquer une alliance entre Paris et Pékin en matière commerciale et climatique.

PUBLICITÉ

Emmanuel Macron contemplant l'armée de terre cuite du premier empereur de Chine... 8 000 statues de soldats et de chevaux enterrés dans la cité millénaire de Xian, point de départ de l'ancienne route de la Soie.

Le chef de l'Etat français entend jouer sur les symboles pour cette première visite d'Etat de trois jours.

Et s'il a choisi Xian, c'est pour soutenir le projet colossal de son homologue chinois de recréer de nouvelles routes de la soie et plaider pour une vaste alliance France, Europe, Chine sur le climat, commençant par rendre un hommage appuyée à la position chinoise sur l'accord de Paris :

"Il faut prendre un peu de recul et mesurer le chemin parcouru. Il est considérable. Qui aurait pu imaginer, il y a quelques années, que la Chine exercerait sur cette question une force d'entraînement mondial. Pourtant, vous l'avez fait et démontré, et c'est ainsi votre capacité de prise de conscience, de transformation, d'entraînement qui s'est pleinement révélée. Je proposerai demain au président Xi de franchir une nouvelle étape du partenariat franco-chinois pour relancer la bataille climatique. Il n'y a pas d'autres options que de la gagner, parce qu'il n'y a pas d'autres options pour notre planète."

Macron veut donc relancer la bataille climatique, et il compte pour cela sur "la diplomatie du cheval". Après "la diplomatie du panda", le président français a offert un cheval de la garde républicaine à Xi Jinping, un geste d'amitié inédit envers un président impressionné par les cavaliers de la garde républicaine lors de sa visite à Paris en 2014.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Macron présente sa feuille de route diplomatique

Première visite d'Etat de Macron en Chine

Accord Paris: la Chine tiendra ses engagements sur le climat