DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Volcan Mayon : évacuations forcées aux Philippines

Vous lisez:

Volcan Mayon : évacuations forcées aux Philippines

REUTERS/Romeo Ranoco
Taille du texte Aa Aa

Les autorités philippines ayant décrété un périmètre de sécurité autour d'un volcan en éruption ont annoncé jeudi qu'elles évacueraient les récalcitrants par la force si nécessaire alors que des dizaines de milliers de personnes se sont déjà mises à l'abri.

Aucune victime n'est a déplorer même si le Mayon crache de la lave rougeoyante, des roches incandescentes et des cendres depuis une dizaine de jours. Environ 75 450 habitants ont fui les fermes et les villages situés dans le périmètre de sécurité d'un rayon de neuf kilomètres autour du cratère, selon la protection civile.

Mais, ajoutent les responsables des secours, les gens sortent des abris pendant la journée pour retourner s'occuper de leurs terres et de leur bétail dans le périmètre d'évacuation.

Akim Berces, officier de la protection civile régionale, a expliqué à l'AFP que les autorités locales avaient dépêché des policiers pour surveiller les fermes abandonnées et que retourner chez soi n'était pas justifié. Aucun pillage n'a été signalé, a-t-il ajouté.

Un certain nombre d'habitants qui se trouvent juste à l'intérieur de la zone refusent de partir, a également expliqué l'officier. "Certains ne veulent pas partir mais les autorités locales les forcent à évacuer". Les "services de sécurité sont déjà en train de parler des façons de faire respecter le no man's land", a-t-il confié.

Célèbre aux Philippines pour la quasi-perfection de son cône, le volcan Mayon, situé à quelque 330 km au sud-est de Manille, culmine à 2 460 mètres. Il est considéré comme le plus instable des 22 volcans philippins en activité.

AFP