EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Syrie : aucune avancée diplomatique

Les négociations entre Syriens sont au point mort.
Les négociations entre Syriens sont au point mort. Tous droits réservés REUTERS/Alex Halada
Tous droits réservés REUTERS/Alex Halada
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Deux jours de négociations à Vienne entre le régime et l'opposition n'ont permis aucun progrès. Conséquence : les adversaires de Bachar el-Assad vont boycotter le congrès de Sotchi organisé par la Russie lundi prochain.

PUBLICITÉ

L'opposition syrienne n'ira pas à Sotchi. Elle était conviée lundi prochain par la Russie à un congrès pour discuter de l'avenir du pays mais les adversaires de Bachar al-Assad dénoncent un jeu de dupes après deux jours de négociations à Vienne en Autriche. Des négociations infructueuses, comme les huit précédentes sessions organisées par les Nations unies depuis 2015.

« Le régime a donné beaucoup de garanties au sujet d'une réelle implication dans les négociations mais nous n'avons rien vu de concret jusqu'à présent et nous en avons assez », a déclaré l'opposant Yahya al-Aridi. « Nous avons besoin d'une vraie implication, nous avons besoin d'un vrai engagement. »

Soupçonné par certaines chancelleries occidentales de viser à contourner le processus onusien, le congrès russe veut rassembler quelque 1 600 participants. Mais en l'absence de la majeure partie de l'opposition, sa légitimité apparaît compromise.

Dans le Nord de la Syrie, des offensives menées par la Turquie continuent d'ensanglanter le pays en guerre depuis 7 ans. Elles compliquent encore un peu plus toute initiative diplomatique.

L'émissaire des Nations unies pour la Syrie Staffan de Mistura se dit « extrêmement préoccupé ». Selon les termes de l'ancien secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon, il mène une « mission impossible ».

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Frappes russes meurtrière contre des combattants liés à Al-Qaïda

Poutine au Vietnam pour tenter de déverrouiller l'isolement de la Russie

Hommage à Londres en mémoire de la répression de Tiananmen