DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Amsterdam va réguler les visites guidées dans le quartier rouge

Vous lisez:

Amsterdam va réguler les visites guidées dans le quartier rouge

Amsterdam va réguler les visites guidées dans le quartier rouge
@ Copyright :
REUTERS/Yves Herman
Taille du texte Aa Aa

Le quartier rouge d’Amsterdam est-il victime de son succès ? Situé au cœur de la capitale des Pays-Bas,  “De Wallen”, le nom de ce quartier en néerlandais, est surtout célèbre pour ses prostituées derrière des vitrines éclairées par des lanternes rouges et ses coffee shops. Ce périmètre voit déferler chaque jour son flot de touristes. Et de très nombreux tour-opérateurs ont intégré depuis longtemps cette destination à leurs circuits. Mais pour la municipalité d’Amsterdam, le point de non retour a été atteint. En effet, dès le mois d’avril prochain, les allers et venues des groupes de touristes vont être encadrés dans le quartier rouge. 

Les visites guidées du quartier rouge ont explosé ces dernières années

Partant de l’observation qu’entre 11 et 12h, ce sont plus de 25 groupes de touristes qui se pressent dans l’entrelac formant “De Wallen”, les services de la ville ont donc décidé d’interdire les groupes de plus de 20 personnes. Le guide d’un groupe de plus de cinq personnes devra impérativement demander une autorisation. Les visites devront se terminer au plus tard à 23h.

De plus, des règles de bonnes conduites ont été édictées. Certains touristes, par leur comportement, ont été jugés coupables de nuisance du fait de gestes déplacés. Les guides devront demander à leurs groupes de respecter ces règles, sous peine de risquer une amende de 190€ pour les guides indépendants et de 950 € pour les guides opérants au sein d'une compagnie. De plus, au bout de trois violations, un guide pourra perdre son accréditation.

De nouvelles règles pour éviter les débordements

Ainsi les groupes de touristes, lorsque cette nouvelle réglementation sera effective, ne seront plus autorisés à s'arrêter aux endroits les plus emblématiques du quartier rouge. Il ne sera pas permis de photographier les prostitué(e)s et les guides devront veiller à ce que les touristes restent dos aux vitrines des travailleurs/travailleuses du sexe. Enfin, la consommation d’alcool et de drogues sera totalement interdite lors des visites. Les cris seront également proscrits.

Ces nouvelles mesures ont été prises après l'échec de discutions entre les autorités d’Amsterdam et les représentants des guides et des tour-opérateurs. Le résultat de ces rencontres n'a pas été jugé satisfaisant par la ville.