DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pour Macron, "la page du printemps tunisien n'est pas tournée"

Vous lisez:

Pour Macron, "la page du printemps tunisien n'est pas tournée"

Pour Macron, "la page du printemps tunisien n'est pas tournée"
Taille du texte Aa Aa

Au deuxième jour de sa visite d’État en Tunisie, le président français s'est rendu au musée du Bardo, où il a rendu hommage aux victimes de l'attentat de mars 2015. Une attaque, revendiquée par le groupe État islamique, qui avait fait 24 morts, pour la plupart des touristes étrangers.

Une "révolution culturelle, démocratique profonde"

Auparavant, Emmanuel Macron s'est rendu au Parlement. Dans son discours, il a encouragé la Tunisie à poursuivre sa transition démocratique, estimant que la page du "printemps tunisien n'était pas tournée".

Il a salué "une révolution culturelle, démocratique profonde", qui a permis d'inscrire dans la Constitution l'égalité homme-femme et la liberté de conscience :

"Vous avez réussi à installer un Etat civil, là où beaucoup pensaient que c'était impossible. Et par cette révolution culturelle, démocratique, vous avez fait mentir ceux qui partout dans le monde, encore aujourd'hui, disent que des sociétés où l'islam est présent ne sont pas compatibles avec la démocratie."

La France va doubler ses investissements en Tunisie

Sur le plan économique, Emmanuel Macron a promis de doubler les investissements français en Tunisie durant son quinquennat. Paris va consacrer 1,2 milliard d'euros à différents dispositifs d'aide.

Enfin, le chef de l’État, qui a rencontré son homologue tunisien Beji Caid el Sebsi, a exprimé sa volonté de redynamiser l'enseignement du français en Tunisie. Il y a inauguré une antenne de l'Alliance française.