Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Malawi : 500 victimes du choléra

Access to the comments Discussion
Par John Ndinga Ngoma  avec REUTERS
Malawi : 500 victimes du choléra

Au Malawi, le choléra résiste et avance inexorablement. En raison de l’insuffisance des doses de vaccin (4 000 dans les réserves gouvernementales) et malgré les campagnes de sensibilisation aux mesures d’hygiène, le choléra continue de semer la panique chez le peuple malawite.

Selon le porte-parole du ministère de la Santé, Joshua Malango, le nombre de cas est passé de 157 en janvier à 527 en mi-février. Le nombre de décès a quant à lui doublé, passant de quatre à huit.

Et très récemment, de nouveaux cas ont été enregistrés dans les districts du centre et du nord du Malawi, y compris à Lilongwe où 10 nouveaux cas ont été identifiés ce week-end, alors que ces zones semblaient être l’abri de l‘épidémie.

Faute de riposte efficiente, les autorités attribuent cette propagation à la qualité de l’eau. “C’est principalement dû à la consommation d’eau provenant de sources peu profondes contaminées. Nous avons intensifié la pulvérisation de chlore dans les centres d’infection localisés », a expliqué Joshua Malango.

À plus forte raison, l‘épidémie a commencé concomitamment avec l’arrivée de la saison des pluies en novembre dernier.