DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Froid sibérien : on lui trouve des surnoms, mais il tue et cause des accidents...

Vous lisez:

Froid sibérien : on lui trouve des surnoms, mais il tue et cause des accidents...

Froid sibérien : on lui trouve des surnoms, mais il tue et cause des accidents...
Taille du texte Aa Aa

L'offensive du froid atteint son pic, le courant sibérien a déjà engendré la mort d'une vingtaine de personnes d'un bout à l'autre de l'Europe : 4 en France, 7 en Estonie depuis vendredi par exemple.

Surnommée "la bête de l'est", "the Beast from the East", par les anglo-saxons ou encore "le canon à neige en Suède", cette vague de froid a perturbé les transports, fait augmenter la consommation d'énergie et enregistrée des records : -39 degrés Celsius en Suède et en Suisse, -40°C à moins de 100 km de Venise, à seulement 1 768 m d'altitude.

Les accidents de la route se sont multipliés en Allemagne ou encore en Serbie où un camion est tombé d'un pont et une collision ferroviaire a fait des victimes hier.

En Espagne, de nouvelles chutes de neige sont annoncées pour aujourd'hui dans sept régions. En Catalogne, les poids-lourds ont été mis à l'arrêt dès hier après-midi et il n'y aura pas de transports scolaires.

En Croatie, la ligne ferroviaire Zagreb-Split était coupée. En Roumanie, trois ports sur la Mer Noire étaient fermés, tout comme l'aéroport de Varna dans l'est de la Bulgarie.

Les établissements scolaires restent aussi perturbés dans de nombreux pays d'Europe, et les appels à la vigilance pour les sans-abri se sont multipliés un peu partout.