DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ex-espion empoisonné : quelles sanctions contre la Russie ?

Vous lisez:

Ex-espion empoisonné : quelles sanctions contre la Russie ?

Ex-espion empoisonné : quelles sanctions contre la Russie ?
Taille du texte Aa Aa

Après l’attaque commise sur son sol contre un ancien espion russe, Theresa May, la Première ministre britannique, veut apporter une réponse ferme à Moscou.

L’empoisonnement de Sergueï Skripal rappelle celui d’Alexandre Litvinenko, un ancien agent des services secrets russes, victime lui aussi d’une intoxication suspecte. Tout comme Sergueï Skripal, Alexandre Litvinenko avait lui aussi fui la Russie pour se réfugier en Angleterre.

Plusieurs mesures de rétorsion sont à la disposition de Londres : l’expulsion de diplomates russes du territoire britannique ; des sanctions financières à l’encontre de figures liées au Kremlin comme des oligarques ; l’appui de soutiens diplomatiques, comme l’OTAN ; ou encore, le boycott du prochain Mondial de football, organisé en juin par la Russie.

Le Royaume-Uni pourrait alors solliciter le concours de l’Union européenne, elle-même en froid avec la Russie, alors que Londres cherche à sortir de la tutelle de Bruxelles.

Après l’empoisonnement de Sergueï Skripal, contaminé par un agent neurotoxique, le 4 mars, Theresa May a désigné sans détour ce lundi, la Russie comme responsable de la tentative de meurtre.