Facebook de nouveau épinglé pour violation de la vie privée

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Facebook de nouveau épinglé pour violation de la vie privée
Tous droits réservés  REUTERS/Stephen Lam/File Photo

Ce dimanche, des élus Républicains se sont inquiétés des révélations selon lesquelles des consultants au service de Donald Trump auraient eu accès à des données personnelles massives pendant la campagne présidentielle de 2016 aux Etats-Unis.

Les données de 50 millions d'utilisateurs collectées sur les deux années précédentes auraient permis de diffuser des messages politiques en ciblant les électeurs.

Facebook a suspendu le compte de la société mise en cause, Cambridge Analytica, qui aurait mis la main sur ces contenus grâce à un enseignant britannique, qui aurait violé les conditions d'utilisation du réseau social, selon la multinationale.

Plusieurs sénateurs américains ont appelé son fondateur, Mark Zuckerberg, à témoigner devant le Congrès pour s'expliquer sur ces faits.