PUBLICITÉ

Facebook de nouveau épinglé pour violation de la vie privée

Facebook de nouveau épinglé pour violation de la vie privée
Tous droits réservés REUTERS/Stephen Lam/File Photo
Tous droits réservés REUTERS/Stephen Lam/File Photo
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Une fuite massive de données qui concerne près de 50 millions d'utilisateurs, et aurait bénéficié à l'équipe de campagne de Donald Trump.

PUBLICITÉ

Ce dimanche, des élus Républicains se sont inquiétés des révélations selon lesquelles des consultants au service de Donald Trump auraient eu accès à des données personnelles massives pendant la campagne présidentielle de 2016 aux Etats-Unis.

Les données de 50 millions d'utilisateurs collectées sur les deux années précédentes auraient permis de diffuser des messages politiques en ciblant les électeurs.

Facebook a suspendu le compte de la société mise en cause, Cambridge Analytica, qui aurait mis la main sur ces contenus grâce à un enseignant britannique, qui aurait violé les conditions d'utilisation du réseau social, selon la multinationale.

Plusieurs sénateurs américains ont appelé son fondateur, Mark Zuckerberg, à témoigner devant le Congrès pour s'expliquer sur ces faits.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Scandale des données : Zuckerberg sommé de s'expliquer

Un scandale fait chuter Facebook : l'affaire Cambridge Analytica

Mike Pence : "Je crois que l'Amérique est le leader du monde libre"