Les vélos passent au test anti-dopage

Les vélos passent au test anti-dopage
Par Laurence Alexandrowicz
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le système permet de rechercher des technologies cachées dans le cadre des vélos des cyclistes professionnels.

PUBLICITÉ

On savait lutter contre le dopage des cyclistes, voilà de quoi analyser leur monture. Leur vélo sera passé au rayon-X, une technologie adoptée par l'Union cycliste internationale qui sera mise en oeuvre dès ce week-end sur une course du World Tour.

"Vous mettez le vélo dans le camion et vous voyez immédiatement sur l'ordinateur ce qu'il y a à l'intérieur du cadre du vélo et vous pouvez voir si il y a des moteurs ou d'autres technologies", explique David Lappartient, le président de l'UCI.

Une cycliste belge, Femke Van den Driessche, a été suspendue pour six ans : son vélo cachait un moteur, il y a deux ans, aux Mondiaux de cyclo-cross.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Lutte contre le dopage : mode d'emploi

Une méthode miracle pour contrer le dopage technologique ?

Décès de Federico Bahamontes, premier Espagnol vainqueur du Tour de France