Affaire Skripal : réunion de l'OIAC à La Haye

Affaire Skripal : réunion de l'OIAC à La Haye
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) se réunit aujourd'hui. Hier, le centre de recherche de Porton Down a reconnu ne pas avoir de preuve que la substance utilisée provenait de Russie.

PUBLICITÉ

Réunion aujourd'hui à la Haye de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques. L'OIAC intervient à la demande de la Russie dans le dossier de l'empoisonnement de l'ancien agent Serguei Skripal.

Hier, le laboratoire spécialisé britannique, le centre de recherche militaire de Porton Down, a reconnu ne pas avoir de preuve que le poison provenait de Russie. Moscou nie toute implication depuis le début de l'affaire il y a un mois.

Gary Aitkenhead, responsable à Porton Down:

"C'est notre travail de fournir les preuves scientifiques qui identifient le type d'agent innervant utilisé. Et nous avons identifié qu'il appartient à la famille du Novichok, que c'est un agent neurotoxique de niveau militaire, mais ce n'est pas notre travail ensuite de voir où il a été fabriqué exactement".

D'abord sollicitée par Londres pour "vérifier l'analyse du gouvernement", l'OIAC a envoyé ses experts au Royaume-Uni pour obtenir des échantillons de la substance utilisée lors de l'empoisonnement de Sergueï Skripal et de sa fille Youlia. L'analyse se fait dans des laboratoires internationaux indépendants, elle va prendre du temps, mais elle est indispensable pour tenter de calmer cette crise diplomatique sans précédent depuis la guerre froide.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La Moldavie prend de nouvelles mesures contre l'ingérence russe à l'approche du référendum sur l'UE

Ukraine : renforcer la sécurité énergétique face aux frappes russes

L'Union européenne menacée par l'ingérence russe