Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Hongrie : une campagne électorale basée sur l'immigration

Hongrie : une campagne électorale basée sur l'immigration
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

C’est le thème central des élections de dimanche en Hongrie : l’immigration. Et le Premier ministre sortant Viktor Orbán, qui brigue un troisième mandat, a choisi la rhétorique de la peur, comme des affiches qui montrent des centaines de migrants aux portes du pays.

Un discours emprunté à Jobbik, le parti d’extrême-droite. Face aux accusations de racisme, ce dernier a entamé depuis quelques années une « dédiabolisation » :

"Ce que Jobbik représente aujourd'hui ressemble beaucoup plus à l'ancien Fidesz, le parti d’Orbán, et ce que Fidesz représente aujourd’hui ressemble davantage à l'ancien Jobbik. Une permutation a eu lieu" estime Gábor Vona, actuel président et fondateur du Jobbik.

Face à des partis de droite et d’extrême droite reliés par les mêmes idées, aucune opposition solide ne s’est formée. Résultat : la question de l’immigration a occupé une place prépondérante pendant la campagne, au détriment d’autres enjeux

"Tant que l'opposition est fragmentée et que les votes sont dispersés, cette campagne basée sur les migrants suffit à mobiliser la base électorale du gouvernement actuel" commente l'analyste politique Balazs Bocskei.

Une stratégie qui pourrait s’avérer payante pour Viktor Orbán : le Fidesz reste largement en tête dans les sondages.