DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Quand M. Bloomberg se substitut au gouvernement américain

Vous lisez :

Quand M. Bloomberg se substitut au gouvernement américain

Quand M. Bloomberg se substitut au gouvernement américain
Taille du texte Aa Aa

L'ancien maire de New York et milliardaire Michael Bloomberg, nommé récemment envoyé spécial de l'ONU pour l'action climatique a promis de faire un chèque de 4,5 millions de dollars afin d'honorer l'engagement financier américain de cette année aux accords de Paris.

L'an dernier, le président américain a retiré son pays des accords sur le climat obtenus à l'arrachée en 2015 à la COP 21 à Paris. Une décision internationalement condamnée. Et que Mike Bloomberg espère réversible.

Malgré le retrait de Trump, 17 Etats ont rejoint le "U.S. Climate Change", l'Alliance pour le climat, dont les Etats de New York, Washington et de la Californie.

Et plus de 350 maires ont réaffirmé leur engagement à réduire les émissions polluantes au niveau local.

Sans les Etats-Unis, les accords de Paris engagent 187 autres pays à combattre le réchauffement planétaire en le maintenant à moins de deux degrés Celsius, et ce, en réduisant les gaz à effet de serre émis par l'activité humaine et en cherchant à faire en sorte que les pays les plus riches aident les plus défavorisés dans cette lutte pour la préservation du climat.