EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

L'Espagne gronde, le gouvernement prêt à réformer

L'Espagne gronde, le gouvernement prêt à réformer
Tous droits réservés 
Par Pierre Michaud
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Des milliers d'espagnols sont de nouveau sortis dans la rue vendredi. Ils expriment leur indignation après le verdict du procès de "la meute".

PUBLICITÉ

Le gouvernement espagnol l'a annoncé vendredi, il devrait se pencher sur une éventuelle proposition de réforme du code pénal en matière de viol. Depuis deux jours, des milliers d'espagnols sont dans la rue, pour exprimer leur indignation après le verdict du procès dit de "la meute".

Cinq hommes ont été condamnés à neuf ans de prison pour "abus sexuels" sur une jeune femme lors des fêtes de la San Fermin en 2016.

Une peine très inférieure aux 22 ans requis par le parquet, le tribunal n'ayant pas retenu l'accusation de "viol". En effet, selon le code pénal espagnol, le viol n'est reconnu qu'en cas de "violences" ou "d'intimidation prouvées".

Euronews a rencontré Montserrat Comes, magistrate à la Cour Suprême de Barcelone et ancienne directrice de l'Observatoire Espagnol pour la Violence sur les Femmes :

"Pour moi, il est clair qu'il y a bien eu intimidation parce qu'ils étaient en supériorité numérique, cinq hommes de dix ans plus âgés qu'elle, une jeune fille de 18 ans seule, coincée dans une toute petite pièce avec l'impossibilité de fuir ou de réagir."

Une question sur le degré de résistance à opposer pour éviter le viol, insupportable pour tout le peuple espagnol.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Colère en Espagne après la condamnation de "la meute"

Espagne : manifestations contre le surtourisme aux îles Canaries

Espagne : les agriculteurs ont manifesté dans la capitale contre les politiques de l'UE