PUBLICITÉ

Gaza : un Palestinien tué par l'armée israélienne

Gaza : un Palestinien tué par l'armée israélienne
Tous droits réservés REUTERS/Mohammed Salem
Tous droits réservés REUTERS/Mohammed Salem
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Un Palestinien a été tué par des tirs de soldats israéliens lors du septième vendredi consécutif de manifestations à la frontière entre Israël et la bande de Gaza, a annoncé le ministère local de la Santé.

PUBLICITÉ

L'homme de 40 ans a été atteint à la poitrine près de Khan Younès, dans le sud de l'enclave palestinienne, a précisé le ministère.

Ce décès porte à 53 le nombre de Palestiniens tués depuis le début, le 30 mars, du mouvement de protestation revendiquant le droit des Palestiniens à retourner sur les terres dont ils ont été chassés ou qu'ils ont fuies à la création d'Israël en 1948. Le ministère de la Santé du Hamas, le mouvement islamiste au pouvoir dans la bande de Gaza, a précisé que 18 Palestiniens ont également été blessés par balles.

La manifestation de vendredi a lieu à l'approche du transfert lundi de l'ambassade des Etats-Unis de Tel-Aviv à Jérusalem, et de la commémoration mardi de la "Nakba" (la catastrophe, en arabe) qui marque pour les Palestiniens la création de l'Etat d'Israël et l'exode de centaines de milliers de Palestiniens.

Selon l'armée israélienne, environ 5 000 Palestiniens ont participé vendredi à la manifestation à cinq endroits le long de la frontière.

"Les émeutiers ont brûlé des pneus, lancé des pierres vers la barrière de sécurité et les soldats israéliens. Ils ont également fait voler des cerf-volants auxquels étaient attachés des engins incendiaires", a affirmé l'armée dans un communiqué. Les troupes israéliennes ont riposté en tirant "selon les règles d'engagement", a-t-elle ajouté sans donner d'autres précisions.

Plusieurs ONG dont Médecins du Monde dénoncent l'usage excessif de la force employée par l'armée israélienne lors de ces protestations du vendredi.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Heurts à la frontière entre Gaza et Israël

Nouveau vendredi sanglant à Gaza

Gaza : au moins 45 morts dans une frappe israélienne sur un camp de déplacés