DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Washington promet d'aider Pyongyang, sous conditions

Vous lisez :

Washington promet d'aider Pyongyang, sous conditions

Washington promet d'aider Pyongyang, sous conditions
Taille du texte Aa Aa

De retour de Pyongyang où il a de nouveau rencontré Kim Jong Un pour la 2eme fois en un mois, le secrétaire d’État américain a évoqué vendredi des discussions "bonnes" et "chaleureuses".

Les deux hommes préparent la toute première rencontre entre un président des États-Unis et un dirigeant nord-coréen prévue le 12 juin à Singapour.

Mais derrière les discours de façade et les gestes de bonne volonté de Pyongyang, Washington reste ferme.

Mike Pompeo, secrétaire d'État américain : "Si le président Kim choisit la bonne voie, l'avenir baignera dans la paix et la prospérité pour le peuple nord-coréen. Si la Corée du Nord prend des mesures courageuses pour une dénucléarisation rapide, les États-Unis sont prêts à travailler avec la Corée du Nord pour l'amener au même niveau de prospérité que nos amis sud-coréens".

A ce stade, le département d'État américain n'a précisé, ni la nature ni le montant des investissements envisagés par Washington.

Pas question non plus de commencer à lever les sanctions avant des "mesures plus concrètes" vers les démantèlement du programme nucléaire nord-coréen, a assuré de son côté Kang Kyung-wha, la ministre des Affaires étrangères sud-coréenne.

Dans le Colorado, le célèbre centre de commandement américain de la défense aérospatiale reste d'ailleurs en alerte à la recherche du moindre indice de missile en provenance de la Corée du Nord.

Le message est clair : le dictateur nord-coréen doit maintenant tenir ses promesses.

Des promesses qui seront néanmoins très complexes à mettre en oeuvre. Pour les Nord-Coréens, la dénucléarisation doit en effet concerner toute la péninsule, y compris en Corée du Sud où les Etats-Unis ont également déployé des missiles nucléaires.

Avec Agence