Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

L'Etat islamique frappe Jalalabad

L'Etat islamique frappe Jalalabad
Tous droits réservés
REUTERS/Parwiz
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

L'attaque a commencé en milieu de journée avec l'explosion d'une voiture piégée devant l'entrée du bâtiment de l'administration des finances de la ville de Jalalabad. Celle-ci a "ouvert la voie à un certain nombre d'hommes armés pour y pénétrer", a déclaré à l'AFP le porte-parole du gouverneur de la province du Nangarhar, Attaullah Khogyani.

Des employés terrifiés ont pris la fuite tandis que les forces de sécurité affrontaient les assaillants pendant plus de quatre heures. Au nombre de quatre, armés notamment de grenades, ils ont tous été abattus, selon M. Khogyani.

Le groupe jihadiste Etat islamique a revendiqué cette attaque qui a fait au moins neuf morts (un policier et huit civils) et une trentaine de blessés.

Certaines parties du Nangarhar, province à la frontière avec le Pakistan dont Jalalabad est la capitale, sont des bastions du groupe Etat islamique mais les talibans y sont également actifs.