DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Irak : l'anti-américain Al-Sadr remporte les législatives

Vous lisez:

Irak : l'anti-américain Al-Sadr remporte les législatives

Irak : l'anti-américain Al-Sadr remporte les législatives
Taille du texte Aa Aa

Moqtada Al-Sadr est bien l'homme fort des législatives irakiennes du 12 mai dernier. La Commission électorale irakienne a publié, ce samedi 19 mai, les résultats définitifs qui confirment la victoire de la liste "Sairoun" (En Marche) du leader chiite allié aux communistes. Leur coalition anti-américaine et anti-corruption a remporté de 54 des 329 sièges du futur Parlement.

Sairoun aura ainsi sept députés de plus que les pro-Hachd al-Chaabi, une alliance de milices - en majorité chiites - qui ont aidé à combattre le groupe Etat islamique. La liste du Premier ministre, Haider Al-Abadi, soutenu par la communauté internationale, est troisième avec 42 sièges. Les deux principales listes sunnites rassembleront 35 élus et les Kurdes une cinquantaine.

Al-Sadr, Premier minsitre ?

Pourtant, Moqtada Al-Sadr est loin d'être assuré de gouverner l'Irak ces quatre prochaines années. Farouchement anti-américain et pourfendeur de l'indépendance nationale vis-à-vis de Téhéran, il pose problème aux deux puissances les plus influentes dans le pays.

Washington et Téhéran ont envoyé des représentants à Bagdad pour participer aux négociations gouvernementales qui ont déjà débuté dans la capitale. L'Iran tente de mobiliser les forces chiites pour bloquer toute alliance avec Moqtada Sadr.

Les élections ont été marquées par une abstention record de près de 45 %. La publication des résultats avait été retardée par des soupçons de fraude.