DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une Tesla en mode "Autopilot" percute une voiture de police

Vous lisez:

Une Tesla en mode "Autopilot" percute une voiture de police

Une Tesla en mode "Autopilot" percute une voiture de police
@ Copyright :
Laguna Beach Police Department via Reuters
Taille du texte Aa Aa

Plus de peur que de mal. Un nouvel accident a impliqué une Tesla, alors que la voiture électrique circulait sur une route de Californie en mode semi-autonome. Le conducteur de cette Model S a effet percuté un véhicule de police qui était en stationnement sur le bas-côté.

L'accident, sans gravité, s'est produit le 29 mai dernier. Dans un message posté sur Twitter, la police de Laguna Beach, une localité à 80 kilomètres au sud de Los Angeles, a indiqué que "l'agent de police n'était pas dans le véhicule et le conducteur de la Tesla n'a subi que de légères blessures".

Interrogé par la police, le conducteur a confirmé que sa voiture roulait "en Autopilot", une fonctionnalité que Tesla prend soin de présenter comme un système d'aide à la conduite et non de conduite autonome.

Le constructeur de ces très luxueuses voiture électriques a d'ailleurs rappelé à de nombreuses reprises les conditions d’utilisation de son système en indiquant que lorsque celui-ci est activé "les conducteurs reçoivent en permanence des messages leur rappelant qu'il est de leur responsabilité de laisser leurs mains sur le volant et de garder le contrôle du véhicule à tout moment".

L'entreprise américaine a assuré avoir toujours déclaré que la fonction "Autopilot" ne rendait pas ses voitures invulnérables et que ce mode de conduite est prévu pour fonctionner sur autoroute avec séparation centrale.

Une enquête du régulateur des transports américain (NTSB) est toujours en cours après un précédent accident, qui avait fait un mort en mars dernier, d'une Tesla avec le mode "Autopilot" activé.