DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Paris évacue des campements de migrants

Vous lisez:

Paris évacue des campements de migrants

Paris évacue des campements de migrants
@ Copyright :
REUTERS/Benoit Tessier
Taille du texte Aa Aa

"973 personnes qui occupaient plusieurs campements de voie publique situés canal Saint-Martin (10e) et Porte des Poissonniers (18e) ont été mises à l'abri" dont "58 personnes vulnérables (couples, femmes isolées, familles, mineurs isolés)" a indiqué la préfecture de région dans un communiqué.

L'opération avait débuté dans le calme aux alentours de 06h30 sur le campement du canal Saint-Martin, où environ 550 personnes avaient été recensées avant le week-end, notamment des personnes originaires d'Afghanistan, a constaté une journaliste de l'AFP.

Yahye, un Soudanais qui s'est vu refuser une demande d'asile, dormait au bord du canal depuis deux mois et attendait lundi matin les bus qui doivent l'amener "vers un campement, une maison, un stade" : il ne sait pas exactement où, mais "ce sera mieux qu'ici". "On nous dit qu'on pourra rester dans les hébergements pas très longtemps, et qu'on aura trois repas par jour. Tant mieux, ici la vie était très, très difficile", assurait Souleimane.

La seconde évacuation avait lieu porte des Poissonniers, près de la porte de la Chapelle, dans le nord de Paris, où quelque 450 personnes étaient installées.

A l'issue des deux opérations, les migrants seront mis à l'abri et feront l'objet d'un "examen complet et approfondi" de leur situation administrative par les services de l'État, selon la préfecture. Une quinzaine de bus avaient été mobilisés et 1200 places d'hébergement réservées en gymnase pour accueillir les migrants.

Cette opération, la 36e organisée dans la capitale depuis trois ans, intervient moins d'une semaine après l'évacuation du plus gros campement de Paris, celui dit du Millénaire, près de la porte de la Villette. Un millier de personnes avaient alors été acheminées dans des structures d'accueil.

Avec agence