PUBLICITÉ

Aquarius : l'Espagne va accueillir le bateau de migrants

Aquarius : l'Espagne va accueillir le bateau de migrants
Tous droits réservés 
Par Maxime Biosse Duplan
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le gouvernement de Pedro Sanchez a annoncé qu'il se tenait prêt à accueillir dans le port de Valence le bateau dont ni l'Italie ni Malte ne voulaient.

PUBLICITÉ

L'Espagne annonce qu'elle est prête à accueillir l'Aquarius, ce bateau plein de migrants dont l'Italie et Malte ne veulent pas. C'est le port de Valence qui va ouvrir ses portes au navire de MSF et SOS Méditerranée. Ce dimanche soir, Matteo Salvini, le ministre italien de l'Intérieur, avait mis ses menaces à exécution : pas question pour l'Italie d'ouvrir les ports du pays aux migrants. Malte et l'Italie se sont donc renvoyé la balle mais après plusieurs appels venus de la Commission Européenne, du Haut Commissariat pour les Réfugiés, de l'Allemagne, c''est Madrid qui a pris ses responsabilités.

#Chiudamoiporti (fermons les ports), c'est le hashtag qui a été repris en choeur par les populistes italiens. Les autorités maltaises, de leur côté, promettent malgré leur refus d'accueillir l'Aquarius qu'elles vont continuer les opérations médicales d'urgence.

Et l'urgence est là : Il y a à bord du bateau sept femmes enceintes et une dizaine de bébés.

Plusieurs maires italiens, dont ceux de Naples ou de Palerme, en Sicile, ont fait savoir dès hier qu'ils acceptaient de laisser débarquer chez eux les centaines de personnes secourues ce weekend.

Mais sans l'accord de Rome, le bateau est resté bloqué une nuit entière en mer. Il devrait donc désormais prendre la direction de l'Ouest, vers l'Espagne... A son bord se trouve notre journaliste Annelise Borges qui doit nous envoyer dans les heures qui viennent son reportage.

Et ce lundi, Matteo Salvini, ministre itallien de l'Intérieur, n'a pas hésité à crier "victoire" après l'annonce que l'Espagne allait prendre en charge les migrants. 

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Migrants : l'Aquarius renonce à se rendre en Espagne

L'angoisse règne à bord de l'Aquarius

Aquarius : entre solidarité et hostilité européennes