DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Aquarius : il faut "coordonner les missions de sauvetage"

Vous lisez:

Aquarius : il faut "coordonner les missions de sauvetage"

Aquarius : il faut "coordonner les missions de sauvetage"
Taille du texte Aa Aa

Depuis plus de deux ans, l'association française SOS Méditerranée sillonne la mer. Son bateau l'Aquarius porte secours aux migrants qui effectuent les traversées au péril de leur vie. Et si les autorités lui refusent l'accès aux ports, l'expédition est dans l'impasse.

"Ce que nous pouvons faire", explique Jana Ciernioch SOS Méditerranée, chargée de communication de SOS Méditerranée, "c'est relater ce qu'il se passe sur ce bateau, et attirer l'attention sur cette situation pour montrer que c'est inacceptable et insoutenable. Nous devons alerter sur le fait que les politiques européennes ne doivent pas se faire sur le dos des personnes en quête de protection, ni sur celui des organisations humanitaires".

"On ne peut que réaffirmer que des gens mourraient si on n'était pas là. Ce qui est clair, c'est que s'il y avait moins de bateaux de sauvetage, il n'y aurait pas moins de personnes qui tenteraient la traversée, mais plus morts. "Nous avons besoin d'un plan public de secours. Nous avons besoin d'avoir des capacités de sauvetage suffisantes en Méditerranée pour que des gens ne meurent pas. Et nous avons besoin d'une coordination claire pour toutes les missions de sauvetage. Ce n'est pas une solution que toutes les personnes aillent en Italie. Tous les Etats membres de l'Union européenne doivent se serrer les coudes, ce qui malheureusement n'est pas encore le cas. Nous devons montrer encore et encore que l'Italie ne peut pas faire le travail toute seule".