DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Aquarius cherche port désespérément

Vous lisez:

L'Aquarius cherche port désespérément

L'Aquarius cherche port désespérément
Taille du texte Aa Aa

L'Aquarius se trouvait dans la nuit de dimanche à lundi entre Malte et la Sicile et attendait de pouvoir débarquer les migrants dans un port. Notre envoyée spéciale est à bord du navire humaniatire. Elle fait un point sur la situation.

Anelise Borges, euronews :

"L’Aquarius, ce navire opéré par SOS Méditerranée et Médecins sans frontières qui recherche et porte secours aux migrant était en mer depuis moins de 24h lorsqu’il a été contacté par les autorité italiennes. Ces dernières avaient reçu plusieurs appels de détresse. Elles ont donc orienté les équipes de secours de l’Aquarius vers des zones de recherches précises. Deux embarcations ont été repérées avec 200 personnes à bord. Plus de cinq heures ont été nécessaires pour les secourir. Tous ces naufragés s’ajoutent à ceux déjà rapatriés sur l’Aquarius quelques heures plus tôt. Au total actuellement, le navire achemine plus de 600 personnes vers l’Europe. Leur destination finale n’est pour l’heure pas définie. Les autorités italiennes doivent encore confirmer le port dans lequel le navire pourra accoster. Ici les naufragés ont reçu des soins et de la nourriture et la situation est sous contrôle selon Médecins sans frontières."

Aloys Vimard : Coordinateur du projet MSF :

"Nous sommes bien préparés et nous avons assez d’eau et de nourriture pour subvenir aux besoins de toutes ces personnes pendant deux ou trois jours… Mais nous voulons faire plus. Il y a beaucoup trop de monde à bord. Les gens dorment sur le pont. Ils sont affaiblis, fatigués, épuisés, nous souhaitons qu'ils accèdent à un endroit confortable ... un endroit digne pour se reposer."

Anelise Borges, euronews :

"Alors, bien sûr, la situation tendue, mais tout le monde à bord est calme à présent. Au total, l’Aquarius transporte 629 personnes, dont quatre femmes enceintes et 11 enfants."