DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'esprit samouraï appliqué au ballon rond

Vous lisez:

L'esprit samouraï appliqué au ballon rond

L'esprit samouraï appliqué au ballon rond
Taille du texte Aa Aa

Le Mont Fuji, une culture millénaire... On est bien loin de la planète foot. 61ème au classement de la FIFA, la sélection japonaise n'en espère pas moins se qualifier pour les huitièmes de finale en Russie et sauver l'honneur, comme en 2002 et 2010. Mais les Blue Samurais reviennent de loin.

L'équipe japonaise a changé de sélectionneur juste avant la Coupe du Monde. En avril, le Bosnien Vahid Halilhodzic a été remercié et remplacé par l'ancien directeur technique Akira Nishino. La crise du coach a été surmontée, mais la crise de confiance a la vie dure.

"Le changement de coach n'a pas été une bonne chose. Mais l'équipe nationale doit tenter sa chance en Russie", commente un supporter de Tokyo.

"Les joueurs japonais jouant en Europe ont du succès, mais je pense que l'équipe japonaise dans son ensemble n'a pas un très bon niveau. Mon équipe favorite, c'est le Brésil", dit un autre amateur de foot.

"Tout le monde parle du changement de coach, le timing était franchement mauvais. J'espère que ça ne pèsera pas trop sur l'équipe", confie une jeune femme.

Premier test, ce mardi, face à la Colombie. Dans le groupe H, le Japon affrontera aussi la Pologne et le Sénégal.

"Moi je suis fan de baseball, reconnaît une jeune fille. Mais je pense que l'équipe de foot japonaise va réussir, parce qu'elle a l'esprit des samouraïs."