DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Lifeline : accostage imminent

Vous lisez:

Lifeline : accostage imminent

Lifeline : accostage imminent
Taille du texte Aa Aa

Au sixième jour de son périple, le bateau de l'ONG allemande Lifeline va pouvoir accoster à Malte. Le Premier ministre maltais Joseph Muscat, l'a confirmé, après un long silence radio.

Au petit matin, l’île méditerranéenne avait permis au navire - qui a à son bord 233 migrants - d'entrer dans ses eaux territoriales pour se protéger du vent et des vagues.

En raison du mauvais temps, la situation se détériore à bord et et de nombreux passagers sont malades. Dans ce tweet, l'équipage dit avoir dû conduire trois d'entre eux dans l'unité de soins du bateau.

Dans un autre post sur Facebook, l'ONG s'en prend aux autorités allemandes, qui n'ont pas manifesté leur volonté d'accueillir les migrants du Lifeline, contrairement à huit autres pays, notamment l'Italie, la France, le Portugal et l'Espagne. Et de citer nommément le ministre allemand de l'Intérieur, Horst Seehofer, qu'elle tiendra "pour responsable en cas de décès".

Les migrants ont été secourus au large de la Libye, mais pour le Président français qui rejoint sur ce point les critiques italiennes, en refusant de remettre les rescapés aux gardes-côtes libyens, les ONG font "le jeu des passeurs".

Les Européens, qui se sont réunis en petit comité dimanche, doivent se retrouver pour un sommet ces jeudi et vendredi et la question migratoire sera au cœur de leurs discussions. Parmi les propositions sur la table, la création de centres dans des pays de transit.