EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Simone Veil, « une personne d'exception »

Simone Veil, « une personne d'exception »
Tous droits réservés REUTERS/Benoit Tessier
Tous droits réservés REUTERS/Benoit Tessier
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La France rend un dernier hommage à Simone Veil. Avant son entrée dimanche au Panthéon à Paris, le Mémorial de la Shoah ouvre ses portes pour deux jours de recueillement auprès de sa dépouille et de celle de son mari.

PUBLICITÉ

Décédée le 30 juin 2017 à l'âge de 89 ans, Simone Veil était une femme hors du commun qui a traversé le 20ème siècle : ancienne déportée, figure du droit des femmes et présidente du Parlement européen. Elle était l'une des personnalités préférées des Français.

« C'est une personne d'exception », explique un anonyme. « Dans l'Histoire, on ne peut qu'en rencontrer une seule par siècle. De part son parcours, les obstacles qu'elle a su franchir, ses différents combats : personnels, politiques, familiaux... »

78651. C'est avec ce matricule tatoué sur le bras que Simone Veil a vécu toute sa vie. Déportée à Auschwitz à l'âge de 16 ans, elle survit à la Shoah.

En 1975, alors ministre de la Santé, Simone Veil se bat pour imposer une loi qui porte son nom. Une loi qui légalise l'interruption volontaire de grossesse en France.

Figure de la construction politique de l'Europe, Simone Veil reposera au Panthéon aux côtés de son mari, conformément aux volontés du couple.

« Je crois, toujours, que cela sert à quelque chose de se battre », disait-elle.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le résistant polonais Jan Karski honoré à Paris

Simone Veil repose désormais au Panthéon