DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Sommet de Bruxelles : les conclusions sur les migrations adoptées

Vous lisez:

Sommet de Bruxelles : les conclusions sur les migrations adoptées

Sommet de Bruxelles : les conclusions sur les migrations adoptées
Taille du texte Aa Aa

A 4 heures 30 ce vendredi matin, si les 28 dirigeants de l'Union Européenne étaient encore debout, les conclusions communes sur le dossier migratoire étaient, elles, bien couchées sur le papier. Un texte d'une dizaine de pages contenant 26 propositions adoptées par chacun des états membres.

Parmi les mesures adoptées :

- La mise en place de centre de contrôle dans les états membres

- L’exploration du concept de plateformes régionales de débarquement hors de l'union européenne.

- L’approfondissement de la dimension extérieure de la gestion des migrations dans le cadre financier pluriannuel, autrement dit soutenir financièrement les pays de départ ou de passage des migrants.

Une forme de soulagement pour le président du Conseil européen Donald Tusk, et la fin provisoire d'une crise européenne sur la question migratoire.

Une réforme de la convention de Dublin

"Nous pouvons dire qu’il y a eu une vraie conclusion européenne, plutôt qu’un sommet raté, cela donne de l’espoir, explique l’éditorialiste de Politico Ryan Heath. Mais le contenu de ce texte, nous l’avons déjà vu. Tout est sur la base du volontariat, ce que Viktor Orban et Giuseppe Conte voulaient. Donc rien ne permet de dire si ces centres de contrôles vont fonctionner, d’autant qu’ils vont coûter extrêmement cher et qu’il y a de nombreuses personnes qui arrivent"

Après la signature de cet accord, les 28 plancheront sur une réforme de la convention de Dublin, de quoi faire passer de nouvelles nuits blanches aux journalistes européens.