DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un journal pas comme les autres

Vous lisez:

Un journal pas comme les autres

Un journal pas comme les autres
@ Copyright :
REUTERS/Joshua Roberts
Taille du texte Aa Aa

Comme tous les matins à Annapolis, le journal local est en kiosque. Mais ce n'est pas un jour comme les autres pour le Capital Gazette.

Jeudi, un homme a tué cinq employés de cette publication du Maryland, aux États-Unis, abattus dans leur rédaction. Ce vendredi les journalistes du Capital Gazette ont eu le courage de publier leur édition pour rendre hommage à leurs collègues. L'éditorial est une page blanche.

« Ce que je peux dire c'est que cet homme était là pour tuer le plus gens possible », a déclaré Timothy Altomare, le chef de la police locale.

Le tireur a fait irruption jeudi dans la rédaction du journal, armé d'un fusil à pompe acheté légalement. Une fois ses crimes commis, il s'est laissé arrêter sans difficulté.

Cet homme âgé de 38 ans refuse pour le moment de collaborer avec les autorités. Il était en conflit avec le journal qu'il avait, sans succès, attaqué en diffamation.