DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le nouveau président mexicain tend la main à Donald Trump

Vous lisez :

Le nouveau président mexicain tend la main à Donald Trump

Le nouveau président mexicain tend la main à Donald Trump
Taille du texte Aa Aa

Outre ramener la paix sociale dans son pays et faire reculer la pauvreté au Mexique, un autre défi attend le tout nouveau président mexicain, renouer le dialogue avec Washington. Immigration, sécurité, Accord de libre-échange (ALÉNA), les sujets de discorde sont nombreux. Dès le lendemain de son écrasante victoire, Andrés Manuel Lopez Obrador a donc semé les graines d’une future relation plus apaisée avec les Etats-Unis. Donald Trump semble confiant.

"Je viens de parler au président du Mexique durant une demi-heure. Une belle discussion dans laquelle nous avons évoqué la sécurité aux frontières, le commerce, l'accord de libre-échange, et même d'un accord spécial avec le Mexique", a dit le président américain.

Reste qu’Obrador a été élu principalement sur une promesse : tenir bon face aux pressions de Donald Trump en matière de commerce et d’immigration. Il sera surveillé de près sur cette question par ses partisans.

Le nouveau président devra aussi éradiquer la corruption et la violence omniprésente qui gangrènent son pays. La tâche ne sera pas facile. Le Mexique a enregistré l'an dernier un chiffre record de plus de 25 000 homicides. Quant à la dernière campagne électorale, elle a été la plus sanglante de l'histoire du pays. Plus de 140 hommes et femmes politiques ont été tués.