DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Thaïlande : le casse-tête de l'évacuation du groupe d'enfants retenus dans la grotte

Vous lisez :

Thaïlande : le casse-tête de l'évacuation du groupe d'enfants retenus dans la grotte

Thaïlande : le casse-tête de l'évacuation du groupe d'enfants retenus dans la grotte
Taille du texte Aa Aa

Ce sont les dernières images en provenance de la grotte du nord de la Thaïlande où 12 jeunes footballeurs et leur entraîneur sont coincées depuis maintenant 11 jours. Elles ont été révélées par la marine thaïlandaise.

"Les enfants vont bien ici, il n’y a pas besoin de se précipiter. Nous sommes en train d’installer une ligne téléphonique afin que leurs parents puissent leur parler."

Vice-Amiral Aparkorn Yuukongkaew Commandant de la marine thaïlandaise

Pour la première fois depuis leur localisation par l’équipe de secours internationale, des plongeurs de la marine thaïlandaise ont pu leur apporter des vivres et des médicament. Des médecins veillent également à ce que tous soient en bonne santé.

Les autorités cherchent elles toujours la solution pour pouvoir extraire le groupe de la cavité.

En quête de la meilleure solution

Après la joie d’avoir retrouvé tout le monde sain et sauf il y a deux jours, les différentes solutions pour une évacuation en toute sécurité étudiées. Des opérations rendues compliquées par le fait que plusieurs enfants ne savent pas nager. Le scénario d’une sortie par les galerie inondées ne semblent pourtant pour l’heure pas totalement écarté par la marine thaïlandaise. Une solution de dernier recours selon Andrew Watson du Mine Rescue Service.

“Selon moi, ces enfants ou ces gamins vont devoir en passer par un environnement extrême en immersion dans une eau trouble et agitée, et où les distances peuvent être très importantes.”

La recherche d'une nouvelle voie d'accès à la grotte

De nouvelles précipitations dues à la mousson sont d’ores et déjà annoncée. Même si les pompes sont sollicitées jour et nuit pour extraire l’eau des galeries, la baisse du niveau permettant d’extraire le groupe pourrait prendre des mois. Une attente impossible qui pousse les équipes de secours à chercher une nouvelle voie d’accès à la grotte, à flanc de montagne.