DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Accord sur l'accueil des migrants en Allemagne

Vous lisez:

Accord sur l'accueil des migrants en Allemagne

Accord sur l'accueil des migrants en Allemagne
Taille du texte Aa Aa

Après plusieurs semaine de désaccords, la crise politique s'éloigne en Allemagne. Les trois partis qui composent la coalition gouvernementale sont tombés d'accord ce jeudi sur un durcissement de la politique migratoire.

Les sociaux démocrates ont obtenu l'abandon des centres de transit controversés : "Il n'y aura aucune expulsion unilatérale à la frontière. A la place, un processus accéléré de renvoi des demandeurs d'asile sera mis en place aux frontières", a déclaré Andrea Nahles, la secrétaire générale du SPD.

Le parti a en réalité concédé que des "centres de transfert" soient aménagés dans les commissariats. Les migrants pourront y passer jusqu'à deux jours avant d'être "libérés", mais hors d'Allemagne...

"C'est tout ce qu'un ministre peut espérer. J'en suis très content", a déclaré le ministre intérieur Horst Seehofer. Chef de file des conservateurs bavarois, il menaçait de démissionner si la politique migratoire n'était pas durcie et d'emporter avec lui la coalition. Après quatre semaines de bras de fer, il a fait plier la chancelière et le SPD.

Prochaine étape à Berlin : conclure des accords bilatéraux avec ses partenaires de l'UE, comme l'Italie. L'accord prévoit une procédure plus efficace de renvoi des demandeurs d'asile déjà enregistrés dans un autre état de l'UE, ce que prévoit déjà la législation européenne.