PUBLICITÉ

Allemagne : Seehofer présente son plan anti-migrants

Allemagne : Seehofer présente son plan anti-migrants
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le ministre allemand de l'intérieur a présenté son "master plan" sur les questions migratoires, sans se soucier de l'avis des membres de la coalition gouvernementale.

PUBLICITÉ

Avec quatre semaines de retard, le ministre de l'intérieur allemand Horst Seehofer a finalement présenté ce mardi son plan pour les migrations.

Le conflit autour de la reconduite aux frontières avait retardé sa publication et un accord avait été négocié entre la CSU, la CDU et le SPD. Pourtant, dans le document présenté, pas de trace de ce consensus entre les trois partis au pouvoir.

"Ce n'est pas un plan de coalition, il faut que cela soit bien clair. C'est un plan du ministère de l'intérieur, et tout ce qui a déjà été fait et tout ce qui sera fait dans les prochaines semaines n'aura pas sa place dans une nouvelle version de ce plan.", a déclaré le ministre. 

Cavalier seul

Une semaine après son faux départ du gouvernement d'Angela Merkel, Horst Seehofer continue de mettre la pression sur sa chancelière.

Le ministre conservateur bavarois fait cavalier seul avec son plan contenant 63 mesures sur la question des migrants

Coalition fragile

Parmi elles, la création de centre de transits pour les migrants, un terme qui fait bondir les sociaux démocrates de la coalition, l'accélération des procédures judiciaires concernant les demandeurs d’asile en Allemagne, ou encore la limitation des mouvements secondaires des migrants entre les Etats membres de l'Union Européenne. Des mesures qui risquent d'ébranler une nouvelle fois une coalition allemande déjà bien fragile.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Immigration : rencontre trilatérale à Innsbruck

Délocaliser les demandeurs d'asile : une politique séduisante pour l'Europe

L' Autriche souhaite externaliser les procédures de demande d'asile vers un pays africain