DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Bulgarie, destination touristique émergente

Vous lisez :

La Bulgarie, destination touristique émergente

La Bulgarie, destination touristique émergente
Taille du texte Aa Aa

Nous entamons cette édition de Spotlight en Bulgarie, dans le théâtre antique de Plovdiv, l'une des deux Capitales européennes de la Culture 2019 avec Matera en Italie.

"Je vous invite à découvrir ce qui vaut à cette ville d'avoir obtenu ce titre, mais aussi à voir pourquoi la Bulgarie est une destination touristique de plus en plus prisée en Europe," précise notre reporter sur place Apostolos Staikos.

Plovdiv, Capitale européenne de la Culture 2019

Deuxième ville du pays, Plovdiv est l'une des plus anciennes cités européennes peuplées sans interruption au cours de l'Histoire, en l'occurrence depuis le VIe siècle avant JC.

Aujourd'hui, cette ville moderne et bouillonnante fait figure de centre administratif, universitaire, commercial et routier pour cette région du centre-sud de la Bulgarie.

Apostolos Staikos, euronews :

"Quelles retombées attendez-vous de ce titre "Capitale européenne de la culture 2019" ?"

Stefan Stoyanov, maire adjoint de Plovdiv :

"La ville de Plovdiv a deux objectifs principaux : augmenter sa notoriété et son attractivité, en particulier en Europe, la rendre beaucoup plus visible. D'autre part, nous voulons doubler le nombre de touristes. On s'attend à accueillir environ 2 millions de visiteurs en 2019."

Apostolos Staikos :

"Quel intérêt à venir visiter Plovdiv ?"

Stefan Stoyanov :

"Nous organisons de grands événements : des festivals de musique, d'opéra. Plovdiv est une ville incontournable à visiter. Elle est encore peu chère, elle n'est pas saturée de monde et d'un autre côté, elle compte un demi-million d'habitants. C'est une ville très dynamique."

"Une ville ancienne avec une ambiance jeune"

La vieille ville par exemple vaut le détour, en particulier pour ses bâtiments Renaissance. Plovdiv a entamé des démarches pour faire inscrire ce quartier au Patrimoine mondial de l'humanité. Aujourd'hui, l'une des demeures qui s'y trouvent abrite le Musée ethnographique.

"Plovdiv est unique : elle se démarque par son Histoire ancienne, sa culture étonnante et la beauté de sa vieille ville," affirme Rumyana Titeryakova, guide du musée. "Elle a aussi de nombreux restaurants agréables et de très bons équipements sportifs : c'est une ville ancienne avec une ambiance jeune," poursuit-elle.

De nombreux artistes et artisans sont installés dans ce quartier et font découvrir aux touristes leurs créations comme des bijoux en céramique et des vêtements traditionnels.

"J'utilise des méthodes et des techniques traditionnelles, mais j'essaie d'avoir un regard moderne," explique la tisserande Elena Dramova. "Je fais des foulards, des tabliers et des mouchoirs qui ont une allure et des formes traditionnelles, mais qui sont adaptées aux femmes d'aujourd'hui," assure-t-elle.

Varna et ses deux millions de visiteurs annuels

Nous rejoignons aux côtés d'Apostolos Staikos, notre deuxième destination. Capitale maritime de la Bulgarie, Varna fut fondée sur la rive nord de la mer Noire, au VIe siècle avant Jésus Christ, sous le nom d'Odessos en tant que colonie grecque destinée au commerce.

Station balnéaire et troisième ville de Bulgarie, elle accueille aujourd'hui deux millions de visiteurs par an parmi lesquels Roumains, Russes et Allemands sont les plus représentés après les Bulgares.

Depuis quelques années, le secteur du tourisme est en croissance au niveau national : l'an dernier, le pays a connu une hausse de fréquentation touristique de 7,6% avec près de 9 millions de visiteurs étrangers. Ce qui a fait croître les recettes de 9,3%.

"Le secteur du tourisme représente entre 18 et 20% de notre PIB," préciseTihomir Patarinski, de l'Office du tourisme de Varna, avant d'ajouter : "__Bien sûr, si on ne parle que de Varna, la part qu'elle apporte est un peu plus importante en proportion parce qu'en Bulgarie, 70% des capacités d'hébergement sont situées sur la côte de la mer Noire."

"Des activités pour tous"

Varna est réputée pour ses plages de sable fin et ses eaux turquoise.

La ville compte pas moins de 340 hôtels, d'innombrables restaurants, bars et magasins et une vie nocturne intense.

Nous participons à une visite guidée du centre de Varna, organisée par l'office du tourisme, pour en apprendre plus sur l'Histoire de la ville.

"Varna est intéressante à visiter parce que son patrimoine culturel est très riche," souligne Marina Georgieva, guide lors de cette visite. "On aimerait attirer plus de monde dans la ville et encourager les visiteurs à ne pas se contenter de rester dans les complexes hôteliers et de profiter de la mer," indique-t-elle, "mais aussi à prendre le temps d'en apprendre plus, de découvrir davantage de choses et de s'imprégner de l'atmosphère de la ville."

Dans le groupe, les participants sont unanimes : il y en a pour tous les goûts à Varna. "Je crois que tout le monde devrait visiter Varna parce que c'est une très jolie ville," fait remarquer Helga Lorenz. "Il y a beaucoup de choses à voir du fait de son Histoire et de ses musées qui sont charmants ; bien sûr, on peut aussi se détendre à la plage, il y a des activités qui conviennent à tous," conclut-elle.