EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

"Ce n'est pas trop tard pour sauver le Brexit"

Boris Jonhson quittant 10 Downing Street
Boris Jonhson quittant 10 Downing Street
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'ex-chef de la diplomatie britannique Boris Johnson a appelé mercredi Theresa May à "sauver le Brexit", dix jours après sa démission du gouvernement pour désaccord avec la stratégie de la Première ministre sur la sortie de l'Union européenne.

PUBLICITÉ

10 jours après sa démission Boris Johnson l'ex-chef de la diplomatie britannique s'est exprimé devant la Chambre des communes à Londres. Chantre du Brexit, il a martelé qu'il était encore temps de sauver la sortie du Royaume Uni de l'Union européenne.

"Ce n'est pas trop tard pour sauver le Brexit. Nous avons encore du temps dans ces négociations. Nous avons changé de tactique une fois et nous pouvons changer à nouveau. Le problème n'est pas d'avoir échoué à faire valoir la nécessité d'un accord de libre-échange comme celui qui a été présenté à Lancaster House, c'est que nous n'avons même pas essayé. Nous devons essayer maintenant parce que nous n'aurons plus l'occasion de le faire", a déclaré Boris Johnson.

Nous avons du temps et si le Premier ministre pouvait renouer avec cette vision une fois encore avant nous, alors je crois qu'elle pourrait livrer un Brexit formidable pour le Royaume-Uni, avec un avec une approche positive et confiante qui unira ce parti, qui unira cette chambre mais aussi ce pays".

Boris Johnson reproche à Theresa May d'avoir dévié vers un "Brexit qui n'en a que le nom", un Brexit "doux", qui maintiendrait des liens étroits avec l'UE. Lui prône une coupure nette avec l'UE.

Sa démission n'a fait qu accélérer la crise au sein de l'exécutif britannique. Sa courte déclaration vise une fois à saper l'autorité de la première ministre britannique.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L’UE prépare tous les scénarios du Brexit